Cher internaute,

Nous espérons que vous trouverez dans notre site des éléments d' information, des pistes de réflexion et des axes de recherche dans le champ de la pédopsychiatrie.

  • Nous n’avons pas vocation à répondre à des demandes individuelles de conseils, d'aide et de soutien psychologique.
  • Nous ne sommes pas habilités à vous aider dans vos recherches de stages ou d’emploi dans quelque domaine que ce soit.

En revanche, nous étudierons avec plaisir les propositions de publications en ligne de vos propres recherches ou d'annonces de journées de travail dans notre domaine d’intérêt.

Une seule adresse pour nous contacter : webmaster@psynem.org.

Cordialement
L’équipe de Psynem

L’observation du bébé au XXIe siècle

Un regard sur les transformations sociales, technologiques et multiculturelles. Un soutien a la pluridisciplinarité.

L’observation du bébé dans différents contextes (famille, environnement, institution...)

La méthode d’observation du bébé créé par Esther Bick en 1948 (Infant Observation) représente un moment fondamental de formation pour tous les professionnels de la petite enfance et pour ceux qui sont confrontés aux niveaux primitifs de la pensée. Cette formation permet également aux professionnels ne travaillant pas avec les enfants de renforcer leurs capacités de compréhension des niveaux les plus archaïques du fonctionnement psychique de tout patient.

L’observation du bébé nous confronte aux mystères des origines de la vie psychique et à ses premières manifestations, au langage corporel du bébé et à l’impact de l’arrivée d’un bébé dans l’organisation familiale et dans la vie psychique de chacun de ses membres.
Cette méthode a représenté une grande ouverture grâce aux applications cliniques dans différents lieux d’accueil du bébé (maternités, crèches, pouponnières...). En effet l’observation représente, par sa richesse, une méthode qui permet au groupe de travail de réfléchir et d’élaborer le matériel «brut» de l’observation et de l’utiliser pour le développement de la pensée.

Soulignons aussi les apports scientifiques de cette méthode dans la compréhension du développement psychique du bébé et du jeune enfant et la prévention des troubles précoces du développement. Cette méthode a apporté un éclairage nouveau à des pathologies graves comme l’autisme et la psychose et a ouvert la voie à la psychothérapie de la relation parents-bébé.

Le Xe Congres Internationale sur l’Observation du bébé se tiendra a Turin, la ville qui a eu un rôle de pionnier en Italie pour la diffusion et l’application de l’observation dans des différents contextes: éducatifs, scolaires, thérapeutiques et de prévention. Nous voulons donner, grâce à ce Congrès, une attention particulière aux bébés et aux jeunes enfants dans nos pays occidentaux mais aussi dans les pays en voie de développement, enfants exposés très souvent aux changements violents que les familles vivent dans le passage d’une culture traditionnelle à une culture «contemporaine».
Ce Congrès se situe dans la continuité scientifique avec le précédent Congrès Internationale, qui s’était tenu à Dakar (2012), pour la première fois dans un pays africain. Nous pensons que faire connaître cette méthode participera au développement de la santé publique et à un plus grand respect des droits des enfants des femmes et des familles.

La formation à l'observation du bébé aide également les professionnels de la petite enfance qui travaillent dans un contexte multiculturel à avoir une plus grande ouverture et une plus grande compréhension des différents modes de relation et de soins aux bébés. Cela représente une base indispensable pour mieux entrer en contact et mieux communiquer avec les différents groupes culturels dans nos sociétés, pour aller à la rencontre du bébé et de sa famille avec une attitude de respects pour ces valeurs culturels.

Pour en savoir plus…