20e Journée de psychopathologie du nourrisson : La psychanalyse et le bébé aujourd’hui

La méthode psychanalytique peut-elle s’appliquer directement à l’enfant et même au bébé ?

Depuis Freud, la théorie psychanalytique parle d’un enfant « reconstruit » après-coup, à partir de la cure de l’adulte. La clinique précoce est caractérisée par l’entrecroisement de l’émergence d’un psychisme nouveau, qui prend appui pour son développement sur la rencontre avec le fonctionnement psychique de ses parents. Il s’agit d’une affaire à la fois interpersonnelle et intrapsychique, où se jouent les processus d’affiliation et ceux de la transmission intergénérationnelle, aux nombreux effets d’après-coup. Entre le bébé et ses parents s’observent des interactions comportementales, tandis que se déploient des interactions fantasmatiques inconscientes.
Comment le psychanalyste, au sein d’une équipe pluridisciplinaire, veille à prendre en compte la dynamique inconsciente pour soutenir le développement du bébé dans ses liens avec sa famille ? Quels aléas contemporains autour de la naissance pèsent sur la construction des liens précoces ? Comment les situations les plus ordinaires se trouvent éclairées par certaines problématiques inédites ?

Renseignements et inscriptions auprès du secrétariat de l’enseignement
Ingrid Favier
Téléphone : 01 40 77 43 18
ingrid.favier@asm13.org

Sophie Di Carlo
Téléphone : 01 40 77 43 17
sophie.dicarlo@asm13.org

http://www.asm13.org/20e-Journee-de-psychopathologie-du-nourrisson