Rythmes et intersubjectivité. À partir des travaux de Victor Guerra

Journée avec Anne Brun, Bernard Golse, Alberto Konicheckis, Sylvain Missonnier, René Roussillon, Marcelo Vinar
Institut de psychologie Paris Descartes, 71 avenue Édouard Vaillant, 92100 Boulogne Billancourt

La mort a surpris Victor Guerra, psychanalyste uruguayen, alors qu’il terminait son ouvrage « Le rythme et l’intersubjectivité chez le bébé ». Dans ce livre, il présente 11 indicateurs d’intersubjectivité pour des enfants de la naissance jusqu’à leur un an : la rencontre des regards, les protoconversations, le rôle de l’imitation, les jeux de chatouilles et de suspense, les vocatifs attentionnels, le déplacement dans l’espace et le regard référentiel, l’attention conjointe et l’objet tuteur, le jeu de cache-cache, l’accordage affectif, l’interludicité et le signe proto-déclaratif, la narrativité conjointe. Ce tableau a une valeur inestimable pour les professionnels qui travaillent en périnatalité.

Victor Guerra complète son ouvrage par l’exposé de deux notions qui lui sont propres : l’objet tuteur et le faux self moteur et le conclut par une réflexion approfondie du complexe de l’archaïque dans l’abord des pathologies contemporaines et celles qui se trouvent dans le spectre de troubles autistiques. L’ouvrage est parsemé et nourri d’observations de bébés, de séquences cliniques auprès d’enfants et de leurs parents dans un dialogue vivant continuel avec des artistes peintres, poètes, écrivains et danseurs.

Le livre était aussi destiné à l’obtention du titre de docteur. Anne Brun, Bernard Golse, Alberto Konicheckis, Sylvain Missonnier et René Roussillon
étaient pressentis pour composer le jury de la soutenance de la thèse. A l’occasion de la sortie de l’ouvrage, ils discuteront les apports de Victor Guerra sur l’importance des processus archaïques dans l’approche de la clinique psychanalytique actuelle. Marcelo Vinar, psychanalyste uruguayen,
ancien président de FEPAL (Federación Psicoanalítica de América Latina) se joindra à eux afin de témoigner de l’intérêt des travaux de Victor Guerra pour le continent sudaméricain. Des extraits de la vidéo « Indicateurs d’intersubjectivité », réalisée par Victor Guerra et Maximiliano Guerra, qui peut aussi être visionnée sur le site : www.psynem.org, seront projetés et commentés au cours de la journée.