Cher internaute,

Nous espérons que vous trouverez dans notre site des éléments d' information, des pistes de réflexion et des axes de recherche dans le champ de la pédopsychiatrie.

  • Nous n’avons pas vocation à répondre à des demandes individuelles de conseils, d'aide et de soutien psychologique.
  • Nous ne sommes pas habilités à vous aider dans vos recherches de stages ou d’emploi dans quelque domaine que ce soit.

En revanche, nous étudierons avec plaisir les propositions de publications en ligne de vos propres recherches ou d'annonces de journées de travail dans notre domaine d’intérêt.

Une seule adresse pour nous contacter : webmaster@psynem.org.

Cordialement
L’équipe de Psynem

Guadeloupe

 

I. Présentation

Le groupe Waimh-Francophone se compose actuellement de 371 membres, chercheurs et cliniciens, ce qui est l'une de ses originalités. Le groupe organise des réunions thématiques, selon un programme annuel, ainsi qu'un colloque national ouvert tous les deux ans. Il édite un bulletin, à l'issue de chacune de ces manifestations. Les nombreuses actions du groupe démontrent, s'il en était besoin, sa convivialité et son caractère très vivant.

Le groupe Waimh Guadeloupe émerge de la rencontre des soignants de la périnatalité du CHU de Pointe-à-Pitre avec le Pr. Golse en juin 2004. Ces professionnels de la petite enfance se sont approprié l'esprit et les objectifs de la Waimh francophone avec la volonté de créer un cadre de rencontres, d'échanges et de réflexions leur permettant, d'une part, de tisser des liens avec les collègues de métropole et d'autres pays, et d'autre part, d'aborder les spécificités cliniques, institutionnelles, sociales et de recherche de la Guadeloupe.

II. Cadre

Le groupe Waimh Guadeloupe assure la création d'un espace de rencontre, d'échange et de réflexion permettant aux professionnels de la petite enfance, d'une part, de tisser et d'entretenir des liens avec leurs homologues de l'association francophone et de l'association internationale et d'autre part, d'aborder les questionnements propres à la Guadeloupe. Cet espace s'organise autour d'un comité de coordination et d'un secrétariat.

Le moment privilégié de la vie du groupe Waimh francophone est constitué par la tenue d'une réunion à thèmes, tous les deux mois, de préférence le dernier jeudi du mois concerné, de 17h à 19h, dans les locaux du Service de Pédopsychiatrie du Chuppa.

Ces réunions sont une invitation à l'adresse des professionnels de la petite enfance (hospitaliers, praticiens libéraux, acteurs sociaux, du secteur médico-social, de l'éducation nationale, des crèches, du milieu judiciaire) et des chercheurs, qui y participent librement et sur le mode du volontariat.

Ces rencontres gravitent autour de l'articulation de la théorie, de la clinique, des outils de soins et de la recherche, ainsi que de la construction institutionnelle, dans le domaine de la petite enfance.

Les rencontres suivent un programme et un calendrier, dont la construction est issue d'un effort commun des participants, en fonction des questionnements et spécificités propres à la Guadeloupe, en articulation avec la problématique envisagée par l'association francophone et internationale.

Les réunions se déroulent en deux temps, une exposition d'un sujet bien défini suivie de discussions et d'échanges entre les participants.

Un compte-rendu des réunions sera assuré par le secrétariat, texte qui servira de base à l'écriture d'un bulletin pluridisciplinaire du groupe Waimh Guadeloupe. La rédaction de ce bulletin, issue de la réflexion collective et sous la direction de Dany DUCOSSON, sera un outil précieux à usage local et pourra être diffusé sur le site internet de la Waimh francophone.

III. Fonctionnement

Le groupe Waimh Guadeloupe, affilié à la Waimh francophone dont le bureau est présidé par Pierre Delion et Sylvain Missonnier, se constitue autour d'un comité de coordination et d'un secrétariat.

Le comité de coordination assure l'organisation du fonctionnement du groupe et garantit la vitalité de son cadre. Il est constitué par :

  • Mme F. Beauzor (psychologue).
  • Mme C. Devaux (pédopsychiatre).
  • Mme D. Ducosson (pédopsychiatre).
  • M. L. Alvarez (pédopsychiatre).
  • M. H. Bataille (neuropédiatre).
  • M. S. Menia (pédopsychiatre).

Le secrétariat assure les fonctions d'information, de diffusion et d'échanges au niveau local et avec l'association francophone. Il est constitué par :

  • Mme M-F. Boyard (orthophoniste).
  • Mme N. Gonte (psychologue).

IV. Objectifs

Le groupe Waimh Guadeloupe partage les objectifs du groupe francophone :

Organiser la rencontre des cliniciens et des chercheurs dans le domaine de la petite enfance.

Se tenir au courant des avancées internationales, nationales et locales, dans ce champ et les discuter à la lumière des positions psychopathologiques, psychodynamiques et neurodéveloppementales francophones et européennes.

Favoriser des échanges et des liens au niveau international entre les professionnels concernés par le développement précoce.

Le groupe Waimh Guadeloupe a aussi des objectifs qui lui sont propres :

Donner un cadre d'échanges et de réflexions à la spécificité guadeloupéenne dans le domaine de la petite enfance.

Promouvoir la recherche autour de la riche clinique de la Guadeloupe.

Promouvoir les échanges, les invitations, les groupes de travail et les séjours avec l'association francophone et l'association internationale (Europe, Canada et États Unis, Amérique Latine, Afrique, Moyen Orient, Extrême Orient).

V. Centres d'intérêt

Le groupe Waimh Guadeloupe s'intéresse à la théorie, la clinique, à la recherche et aux institutions qui gravitent autour du développement précoce des enfants. Il s'intéresse aussi aux articulations de ces différents domaines :

  • Les autismes.
  • Les pathologies psychotiques.
  • Les outils d'évaluation.
  • La prévention, le dépistage et les soins des troubles précoces du développement.
  • Articulation entre le somatique, le psychique et le social.

Les outils de soins (la consultation en binôme, la consultation multidisciplinaire, la thérapie mère-bébé, la thérapie individuelle, la thérapie familiale, la thérapie groupale, la visite à domicile, l'intégration, l'annonce du handicap, les mesures rééducatives, les bilans...).

  • L'observation du bébé.
  • L'attachement et l'intersubjectivité.
  • La parentalité.
  • Les aspects culturels et traditionnels de la petite enfance.
  • Le neurodéveloppement.
  • Le handicap.
  • La prématurité.
  • Les aspects sociaux et anthropologiques de la petite enfance.
  • La pathologie de la migration.
  • l'intégration en crèche et à l'école.