Cher internaute,

Nous espérons que vous trouverez dans notre site des éléments d' information, des pistes de réflexion et des axes de recherche dans le champ de la pédopsychiatrie.

  • Nous n’avons pas vocation à répondre à des demandes individuelles de conseils, d'aide et de soutien psychologique.
  • Nous ne sommes pas habilités à vous aider dans vos recherches de stages ou d’emploi dans quelque domaine que ce soit.

En revanche, nous étudierons avec plaisir les propositions de publications en ligne de vos propres recherches ou d'annonces de journées de travail dans notre domaine d’intérêt.

Une seule adresse pour nous contacter : webmaster@psynem.org.

Cordialement
L’équipe de Psynem

Bruno Dumont, Camille Claudel 1915

 

À l’occasion de la sortie le 13 mars 2013, de son film « Camille Claudel 1915 », Bruno Dumont nous a accordé une interview exclusive, réalisée par Chantal Clouard avec la collaboration de Laurent Mantel, audiodescripteur et comédien qui a conçu la version destinée aux non-voyants.

Réalisateur et scénariste, Bruno Dumont a reçu en 1997 le Prix Jean-Vigo pour « La vie de Jésus », le Grand Prix du Jury de Cannes en 1999 pour « L’Humanité » et en 2006 pour « Flandres ».

Avec « Camille Claudel 1915 », il choisit de rendre compte, non pas des trente années de l’internement de l’artiste, mais du déroulement de trois journées, marquées par le désœuvrement. Seule l’attente de la visite de son frère Paul apporte un peu de joie et l’espoir de quitter l’asile.  Le récit de la vie de Camille Claudel s’est inspiré de sa correspondance et de celle de son frère, ainsi que du dossier médical.

Tourné dans une institution avec de véritables pensionnaires, le film est exigeant et austère.

Bruno Dumont s’entretient avec nous de l’arrêt de la création artistique et de l’enfermement, de la manière de montrer le temps qui ne passe pas et l’attente, de sa relation à la spiritualité et de la vocation du cinéma.

 

Bibliographie indicative :

CASSAR, Jacques, Dossier Camille Claudel, Librairie Séguier, 1987, Maisonneuve&Larose, 2008.

CLAUDEL, Paul, Journal I (1904-1932), Journal II (1933-1955), Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade.

PARIS, Reine-Marie, Camille Claudel, Gallimard, 1984.

Site de la Société Paul Claudel,  www.paul-claudel.net

 

Filmographie :

NUYTTEN, Bruno, Camille Claudel, 1988.

RAIMBAULT, Dominik, Camille Claudel, 2002.

ITTY, Michel, Tout est fini pour moi de ce qui meurt, 2012 (Productions Opéra)

Mots-clés : art, art thérapie, cinéma, folie.