Cher internaute,

Nous espérons que vous trouverez dans notre site des éléments d' information, des pistes de réflexion et des axes de recherche dans le champ de la pédopsychiatrie.

  • Nous n’avons pas vocation à répondre à des demandes individuelles de conseils, d'aide et de soutien psychologique.
  • Nous ne sommes pas habilités à vous aider dans vos recherches de stages ou d’emploi dans quelque domaine que ce soit.

En revanche, nous étudierons avec plaisir les propositions de publications en ligne de vos propres recherches ou d'annonces de journées de travail dans notre domaine d’intérêt.

Une seule adresse pour nous contacter : webmaster@psynem.org.

Cordialement
L’équipe de Psynem

Jean-Luc Godard, Moi et l'autre

 

Dans « Six fois deux / Sur et sous la communication », Jean-Luc Godard et Anne-Marie Miéville livrent en 1976 pour la télévision, une étonnante réflexion sur les moyens de communication. Nous présentons ici le volet 4 « Pas d’histoires ».

Apprentissage, allaitement ou baiser questionnent sous les commentaires de Jean-Luc Godard  la distance de l’enfant à l’autre. Synchronie de mouvements qui se heurtent à la façon d’un faux raccord, la rencontre du sein et de la bouche du nourrisson fait apparaître le fleuve les séparant. De ce fleuve, on ne doit pas oublier le courant, la circulation,  qui fait naitre l’autre, le troisième, la contradiction. A l’opposé d’une pensée aristotélicienne, Godard dans la contradiction des gestes ou des sentiments de l’enfant et de sa mère cherche l’existence du tiers, voire du Tiers Monde. La prise de conscience de la distance et du temps nous séparant de l’autre, loin de briser la relation crée une dynamique de vie matérialisée ici par l’écriture du mouvement sur l’image fixe. Cinématographe primitif, le dessin de Godard et ses flèches nous invitent à plonger dans le fleuve de la vie, quitte à y rencontrer quelques remous.

Xavier Jeudon