Cher internaute,

Nous espérons que vous trouverez dans notre site des éléments d' information, des pistes de réflexion et des axes de recherche dans le champ de la pédopsychiatrie.

  • Nous n’avons pas vocation à répondre à des demandes individuelles de conseils, d'aide et de soutien psychologique.
  • Nous ne sommes pas habilités à vous aider dans vos recherches de stages ou d’emploi dans quelque domaine que ce soit.

En revanche, nous étudierons avec plaisir les propositions de publications en ligne de vos propres recherches ou d'annonces de journées de travail dans notre domaine d’intérêt.

Une seule adresse pour nous contacter : webmaster@psynem.org.

Cordialement
L’équipe de Psynem

Enseignements

Type d’enseignement

DU Clinique de l'adolescent : continuité et discontinuité de l'enfance à l'âge adulte

01/11/2013-01/05/2015, Institut Mutualiste Montsouris, Paris (France )

CLINIQUE DE L'ADOLESCENT : CONTINUITE ET DISCONTINUITE DE L'ENFANCE A L'AGE ADULTE
Novembre 2013 à mai 2014

Responsable pédagogique : Pr maurice CORCOS
Responsable formation médicale continue : Mme Jane BREGIER

Secrétariat pédagogique : salima.belferroum@imm.fr

Service commun de formation continue :
contact.fmc@scfc.parisdescartes.fr

OBJECTIFS
Les objectifs du cette formation sont d'enseigner le repérage sémiologique et son association à une approche compréhensive psychopathologique dans les troubles psychiatriques à l'adolescence.
Ses particularités sont :
Un questionnement central sur la continuité des troubles psychiques de la petite enfance à l'âge adulte jeune, et en corollaire sur les éléments à mettre en œuvre en termes de prévention ;
l'approche des différentes modalités de soin en psychiatrie à l'adolescence : psychothérapies, chimiothérapies, thérapies institutionnelles, médiations culturelles et corporelles etc.

PUBLICS ET CONDITIONS D'ADMISSION
Professionnels intervenant auprès d'enfants, d'adolescents et de jeunes adultes dans les domaines :
de la santé : psychiatre, pédiatres, médecins généralistes, internes en pédiatrie et psychiatrie, ergothérapeutes, psychologues, infirmiers, personnels des établissements médico-sociaux ;
du champ socio-éducatif (assistants du service social, éducateurs, personnels d'aide sociale à l'enfance.
Des candidats issus d'autres domaines pourront néanmoins postuler, leurs dossiers feront l'objet d'une étude au cas par cas.
L'admission est prononcée sur examen de la candidature (curriculum vitae, lettre de motivation, diplôme requis)

DU Traitement des psychoses. Approche clinique, psychopathologique et institutionnnelle

01/01/2014-31/12/2014, Université Paris 13, Paris (France)

Ce DU autour de la clinique des psychoses (adultes et enfants) s'adresse à des groupes restreints et qu'il se déroule par sessions de 2 jours à 2 jours et demi par mois. Il est donc compatible avec une activité professionnelle moyennant une organisation particulière. Vous trouverez tous les détails dans la pièce jointe et les renseignements auprès de Claude Lafouge : sec1-fc.lshs@univ-paris13.fr


Pour toutes questions : 01 49 40 38 48 (tél. heures bureau sauf le mercredi)
Avec la participation des départements de psychologie et de Lettres de Paris 13.
 
Parmi les intervenants extérieurs à Paris 13 :
Patrice Eymann, Catherine de Luca Bernier (Clinique de la Borde), Vassilis Kapsambelis (ASM 13) , Guy Dana (Longjumeau) , Patrick Chemla (Centre Antonin Artaud, Reims) , Christian Pisani (Amiens), Christophe Chaperot (Abbeville) , Heitor de Macedo (Sao Paulo, Rio de Janeiro ... et Paris ) , Michel Balat (Perpignan) ....etc ...

D.U Relation clinique et psychothérapie psychanalytique avec le jeune adulte

01/03/2014-01/02/2016, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense, Nanterre (France)

Séminaire de psychopathologie des troubles des conduites alimentaires

Institut Mutualiste Montsouris, Paris (France)

Programme 2013-2014

Département de Psychiatrie de l’Adolescent - Institut Mutualiste Montsouris
42, bld Jourdan 75014 Paris
Responsables : Pr M. CORCOS, Dr I. NICOLAS – Université Paris V René Descartes

Le département de Psychiatrie de l'Adolescent dirigé par Pr M. Corcos à l'Institut Mutualiste Montsouris a développé depuis vingt ans une expérience et une pratique concernant les troubles des conduites alimentaires. Ce séminaire vise pour l’essentiel à partager celles-ci avec les soignants confrontés à la prise en charge des T.C.A., tout en faisant état des données scientifiques les plus récentes dans le domaine.

PUBLIC: Les intervenants de la santé : médecins généralistes, pédiatres, endocrinologues, gynécologues, nutritionnistes ; Les professionnels de la santé mentale infantile et adulte : internes de psychiatrie, psychiatres, psychologues, infirmier(e)s, assistants sociaux, éducateurs, ergothérapeutes ; Les personnels travaillant dans les services de l'Aide Sociale à l'Enfance et de la Protection Maternelle Infantile.

MODALITES: Exposés théoriques et cliniques. Présentation de documents audiovisuels (10 demi-journées -30 heures). Cet enseignement constitue un ensemble cohérent. La régularité de la participation au séminaire est vivement recommandée.
Lieu du séminaire : Institut Mutualiste Montsouris-Département de psychiatrie/Salle de réunion, 1er étage-42, bd Jourdan-75014 Paris-M° Porte d'Orléans, RER Cité Universitaire, Tram : Montsouris. Horaire : MARDI de 14 h à 17 h.

MODALITES D'INSCRIPTION: Adresser par mail à Mme S. Belferroum (salima.belferroum@imm.fr), (Tél. : 01.56.61.69.23-Fax. 01.56.61.69.24) une demande d'inscription en précisant : Nom, Prénom, Activité professionnelle, Fonction, Adresse, fax, téléphone, E-mail. Motivation de l'inscription. Coût annuel : Inscription individuelle : 350 euros – Formation professionnelle : 500 € (En partenariat avec le CFE pour la formation permanente) - Etudiants : 250 €, Internes : gratuit. Envoyer chèque à l’ordre de : Association Fonds Montsouris à IMM- Service de Psychiatrie – Mme Belferroum.

PROGRAMME 2013-2014


15/10/2013 Pr Ph JEAMMET: Modèles étiopathogéniques et approches compréhensives des TCA

05/11/2013 Dr D. LIPPE : Approche psychanalytique des Troubles des Conduites Alimentaires
Dr F. ATGER : Attachement et Troubles des Conduites Alimentaires

03/12/2013 Dr R. de TOURNEMIRE : La première consultation auprès d'un adolescent présentant un TCA
Pr J.C. MELCHIOR : Prise en charge somatique. Complications organiques. Traitement. Prévention

07/01/2014 Dr N. GODART : Traitement institutionnel, hospitalisation : modalités pratiques et réflexion approfondie sur la question de la séparation

04/02/2014 Dr C. LAMAS : Thérapie bifocale : intérêts et limites
A. MOREL : Modalités de la prise en charge Psychothérapeutique

04/03/2014 Dr I. KAGANSKI et Z. JEREMIC : Approche familiale clinique et thérapeutique

08/04/2014 Dr. N. MAMMAR : Prise en charge en soin-études. Articulation et réseaux
Dr. A. PHAM-SCOTTEZ : Devenir à l’âge adulte

06/05/2014 Dr I. NICOLAS : Troubles du Comportement Alimentaire, grossesse et post-partum
Dr C. DOYEN : Troubles du Comportement Alimentaire chez l’enfant

03/06/2014 Dr P. VOTADORO : Automutilations
Dr S. BERTHOZ : Applications de la neuropsychologie à la prise en charge des TCA
Dr J. CHAMBRY: L’anorexie masculine

24/06/2014 Pr M. CORCOS : Présentation clinique avec enregistrement vidéo

Premier chapitre

02/10/2013-04/06/2014, Institut de psychologie, Boulogne-Billancourt, Boulogne (France)

Le RAP

16/10/2013-25/06/2014, Institut de psychologie, Boulogne (France )

  Actuellement, trop souvent, les apprentis chercheurs en psycho(patho)logie périnatale choisissent leur sujet de mémoire de master professionnel, de master recherche et de thèse uniquement avec des interlocuteurs universitaires et, dans le pire des cas, dans la solitude livresque. Une fois engagées sur le terrain sans une concertation approfondie, ces études sont logiquement perçues comme des corps étrangers par le collectif institutionnel et mal intégrées ou encore redéfinies et instrumentalisées par une équipe qui trouve chez l’étudiant exilé de son projet initial un exécutant à bon marché.

Dans le cadre du LPCP de Paris V et en synergie avec les activités scientifiques de la WAIMH Francophone, l’objectif du RAP est de promouvoir un espace interdisciplinaire de rencontres maturatives entre professionnels du terrain, étudiants et enseignants. Sa principale vocation est donc de stimuler entre ces trois instances :
- la formulation négociée des projets de recherche ;
- la contractualisation explicite des modalités épistémologiques, méthodologiques, éthiques des recherches ;
- la réflexion critique partagée de leur déroulement, des résultats et de la diffusion.

Les praticiens du terrain ont des idées pertinentes de recherches dictées par leur clinique. Ils sont particulièrement bien placés pour juger de leur « faisabilité » technique, méthodologique et éthique. En l’état, certains soignants disposent de moyens financiers, humains et de l’expérience pour réaliser des recherches-actions. D’autres, sont privés de la disponibilité nécessaire pour les réaliser ou, du moins, de la possibilité de leur donner l’ampleur souhaitée. Dans les deux cas, mais avec des modalités différentes d’encadrement «sur mesure», l’intégration du chercheur universitaire est potentiellement mutuellement favorable.

De leur côté, les étudiants retenus par les directeurs de recherche ont une relative disponibilité, un étayage didactique et logistique universitaire propice à l’implication dans la recherche et à la réalisation de taches aussi essentielles que contraignantes : revue de la littérature approfondie, passation, dépouillement et analyse de protocoles complexes... Leurs intuitions cliniques de départ sont quelquefois candides mais, à ce titre, elles expriment souvent une fraîcheur stimulante, originale par leur distance avec l’orthodoxie établie. Certains d’entre eux, déjà bien insérés dans une pratique clinique réfléchie, sont d’emblée des interlocuteurs d’une grande maturité.

Avec la médiatisation d’enseignants-chercheurs impliqués personnellement dans la clinique et l’enseignement universitaire, le RAP parie sur le bénéfice réciproque de la rencontre des étudiants et des professionnels.

Cette confiance ne correspond pas pour autant à la croyance naïve que cette confrontation fonctionnera harmonieusement d’emblée à tous les coups ! Il est important pour tous de bien préciser que les référents et les correspondants disposent après évaluation d’une totale liberté d’acceptation ou de refus de la proposition de l’étudiant. Si l’entente est explicitement négociée, le cadre de la procédure du déroulement de la recherche est contractuel et les espaces de réunions du RAP sont justement dédiés à la réflexion critique du suivi.

Naturellement, le RAP entretient un rapport de complémentarité avec le SICLHA, le SIIRPP et le Premier Chapitre.

Séminaire Inter-universitaire International de Recherche en Psychopathologie Psychanalytique Périnatale (SIIRPPP)

23/11/2013-24/11/2013, La Baume, Aix en Provence (France )

En mai 2007 a eu lieu la première rencontre du séminaire inter-universitaire de recherche en psychopathologie psychanalytique périnatale à La Baume, Aix-en-Provence. Pendant cette rencontre, des chercheurs juniors ont présenté leur travaux en cours devant un public composé de cliniciens, de directeurs de recherche et d’autres chercheurs de différentes universités françaises directement concernés par la périnatalité. Les communications se sont déroulées dans une atmosphère de dialogue et d’échange, respectueuse et conviviale. La présentation de ces recherches a permis à la fois de faire le point sur les différentes élaborations actuelles et d’ouvrir vers de nouvelles perspectives cliniques, conceptuelles et méthodologiques.

Nous avons éprouvé le besoin de renouveler cette expérience. Nous nous sommes donné rendez vous le week-end du 29 et 30 novembre 2008, à La Baume, lieu charmant et accueillant qui s’est particulièrement bien prêté aux aspirations du séminaire. Comme lors de la première rencontre, chaque demi-journée du samedi 29 novembre a été consacrée à la présentation de deux recherches en cours. Lors de la matinée du dimanche 30, une cinquième communication a été proposée ainsi que la conclusion du séminaire. Chaque communication était suivie d’un échange avec le public.

A l'issue de ces deux premières expériences, la pérennisation du séminaire s'est imposée ! Désormais, en plus des nouvelles présentations, celles de la session précédente font l'objet d'un témoignage en après-coup du clinicien chercheur.

Handicap et violence (SIICHLA)

28/11/2013-29/11/2013, Université Lumière Lyon 2, Lyon (France )

L’objectif du SIICLHA est de mettre en réseau et de faire travailler ensemble des professionnels du terrain engagés dans la recherche, des étudiants de Master et de Doctorat, des enseignants-chercheurs intéressés par la recherche dans le champ du handicap avec une approche psychodynamique et/ou psychanalytique. Le séminaire est inter-disciplinaire, il concerne la psychologie et ses articulations avec toutes les disciplines en sciences humaines.

Séminaire "Psychopathologie psychanalytique du virtuel quotidien"

11/02/2014-10/06/2014, Institut de psychologie, Boulogne (France)

La douleur

16/11/2013, Faculté de Médecine, Amphi Binet, 45 rue des Saints-Pères, 75006, Paris (France)

Journée scientifique du Laboratoire de Psychologie Clinique et Psychopathologie (LPCP) organisée par le Pr Catherine Chabert et la revue Le Carnet/Psy.