Cher internaute,

Nous espérons que vous trouverez dans notre site des éléments d' information, des pistes de réflexion et des axes de recherche dans le champ de la pédopsychiatrie.

  • Nous n’avons pas vocation à répondre à des demandes individuelles de conseils, d'aide et de soutien psychologique.
  • Nous ne sommes pas habilités à vous aider dans vos recherches de stages ou d’emploi dans quelque domaine que ce soit.

En revanche, nous étudierons avec plaisir les propositions de publications en ligne de vos propres recherches ou d'annonces de journées de travail dans notre domaine d’intérêt.

Une seule adresse pour nous contacter : webmaster@psynem.org.

Cordialement
L’équipe de Psynem

AFPPEA

Répondre aux besoins des professionnels souhaitant se former à la psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent.

AFPPEA, association pour la formation à la psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent

Association loi 1901, Paris et région parisienne
Affiliée à la Fédération Française de Psychothérapie Psychanalytique et à l’EFPP (European Federation for Psychoanalytic Psychotherapy)

Responsables de la formation :

  • Prof. Anne Aubert-Godard, psychologue psychanalyste APF
  • Nadia Bujor, psychologue psychanalyste SPP
  • Prof. Bernard Golse, pédopsychiatre psychanalyste APF
  • Régine Prat, psychologue psychanalyste SPP
  • Karin Tassin, psychologue psychanalyste

Prochaine session janvier 2017 (inscriptions courant 2016). Pour  renseignements  et demande d’inscription, s’adresser à Joëlle Meier au 06 16 18 55 56  ou  j.meier@free.fr.

Siège social : AFPPEA, Hôpital Necker Service de Pédopsychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, 149 rue de Sèvres, 75743 Paris Cedex 15.

N° formateur 11753366775

I. Qu’est-ce que l’AFPPEA

Cette association a été constituée en 2000 dans le but de répondre aux besoins des professionnels souhaitant se former à la psychothérapie psychanalytique de l’enfant et de l’adolescent. Après avoir été présidée par Françoise Jardin et Cléopâtre Athanassiou, elle l’est actuellement par Bernard Golse.

Dès l’origine, le souci a été de donner une formation cohérente regroupant enseignement théorique et pratique clinique à la psychothérapie psychanalytique, qui permette d’appréhender, à côté des symptomatologies névrotiques, les pathologies très sévères (psychoses, autismes, troubles caractériels graves…) et/ou très précoces ( troubles fonctionnels des nourrissons, troubles précoces de la relation parent-bébé).

II. Admission

La formation s’adresse à des professionnels justifiant

  • d’une formation universitaire de base (médecine ou psychologie)
  • d’une analyse personnelle d’au moins trois ans, effectuée avec un membre d’une société de psychanalyse affiliée à l’Association Psychanalytique Internationale (API)

L’admission est prononcée après au moins deux entretiens avec des responsables de la formation qui en réfèrent au bureau.

Un tutorat est institué pour chaque élève auprès d’un membre de l’Association pour la Formation à la Psychothérapie Psychanalytique de l’Enfant et de l’Adolescent (AFPPEA), pour lui permettre d’avoir un référent tout au long de sa formation.

III. Formation sur 3 ans

Il reste encore quelques places de disponibles pour 2017 (j.meier@free.fr)

L’Association pour la Formation à la Psychothérapie Psychanalytique de l’Enfant et de l’Adolescent (AFPPEA) propose une formation organisée par groupes. Chaque promotion se compose d’une douzaine d’élèves.

1) 400 heures d’ enseignement théorico-clinique : il réunit les élèves et le directeur de séminaire pour un travail de réflexion à partir de l’étude de textes confrontée à la pratique clinique de la psychothérapie psychanalytique de chacun.

Exemples de séminaires mensuels :

  • Les débuts de la vie psychique ;
  • Les grands concepts psychanalytiques ;
  • L’adolescence : théorie et clinique ;
  • La parentalité et le travail avec les parents ;
  • États autistiques et défenses autistiques.

2) Un séminaire technique hebdomadaire de 1 h 30 : approche des éléments fondamentaux de la pratique psychothérapique psychanalytique d’enfant où les élèves présentent les questions et problèmes posés par les traitements qu’ils conduisent.

3) Un séminaire hebdomadaire d’observation d’un bébé dans sa famille selon la méthode E. Bick (de 0 à 2 ans) : séances de 1 h 30 où les participants travaillent avec le formateur à partir de comptes-rendus de l’observation hebdomadaire du bébé présentés par l’observateur.

4) Au moins deux supervisions de psychothérapie par un membre de l’AFPPEA (individuellement ou en groupe) sont nécessaires pour valider le cursus ; les deux cures seront conduites au rythme minimum de deux séances par semaine.

5) La formation se conclut par un colloque où les élèves présentent leur travail.

Localisation

Les supervisions et les séminaires se tiennent à Paris chez le superviseur ou le formateur, sauf accord particulier pour les candidats provinciaux.

Cures supervisées 

Les traitements peuvent être menés dans le cadre de travail habituel du thérapeute (libéral ou institutionnel), associés à une supervision privée. Lorsqu’ils sont menés dans des lieux hospitaliers proposés par l’association (Necker, Versailles) ils ne sont pas rémunérés mais offrent la possibilité d’une supervision gratuite en groupe.           

Coût de la formation 

Le coût de la formation individuelle est de 1700 € par an. Il est de 2800 € dans le cadre de la Formation Continue.

Les droits d’inscription sont de 150 €.

Le coût comprend :

  • le droit de participation aux séminaires
  • le tutorat
  • le colloque de fin de cursus

Il n’inclut pas le coût des supervisions privées