Waimh France

Contribuer à une représentation des positions françaises en matière de prévention et de psychopathologie du bébé, au sein de la Waimh mondial.

L'Association Internationale pour la Santé Mentale du Bébé (WAIMH) a un triple but charismatique, éducatif et scientifique et elle préside actuellement au développement et à la transmission des connaissances dans le champ de la petite enfance, c'est à dire à la diffusion du savoir et à la promotion d'actions cliniques et thérapeutiques et de la recherche en matière de croissance et de maturation psychiques du très jeune enfant.

 

Illustrationlyon.jpg
15-16 nov. 2019

Énigmes de la douleur et du plaisir chez le bébé... Et après ?

La prise en compte de la douleur physique du bébé est récente, celle de sa douleur "morale" ou "sociale" est encore bien incertaine. Sans reconnaissance intersubjective, la douleur suscite des réactions diverses : retrait, apathie, agitation psychomotrice ou violences répétées. Au carrefour entre l’organique et le psychique, le sujet et le groupe, l’expérience de la douleur, comme celle du plaisir, pourrait-elle se comprendre  selon le paradigme du partage précoce des affects entre le bébé et les « donneurs de soins » ?

Avec Maurice GODELIER (anthroplogue, CNRS, EHESS, Paris), Nicolas MATHEVON (Professeur, ethologue, IUF, Institut des Neurosciences Paris-Saclay, Saint-Etienne), Jean-François GUERIN (Professeur, HCL, Vice Doyen Université Lyon 1, Président Comité d'Ethique), Olivier COMPTE (HDR, School of Economics, Paris), François MAUGIERE (Professeur émérite, Neurologie Fonctionnelle et Épileptologie, Université Lyon1, Fondation Neurodis), Nicolas GEORGIEFF (Professeur, ITTAC, Université Lyon 1), René ROUSSILLON (Psychanalyste, CRPPC, Lyon), Bernard DUPLAN (Rhumatologue, Algologue, Chef de service à l'hôpital Reine Hortense du CHMS en Savoie, CRPPC Lyon2) ...